Construire la formation sur le socle de l'expérience des anciens

Orsières : Il y a en pédagogie des constantes qui demeurent telles la transmission d'une rigueur dans l'effort et la capacité à s'adapter aux nouvelles donnes sociologiques et techniques. La rencontre entre de jeunes étudiants de la HEP-VS et leurs aînés lors du récent vernissage à Orsières de l'ouvrage sur les biographies professionnelles d'enseignants retraités a démontré combien il était important de mettre en relation l'expérience et l'innovation. Dans le cadre d'un projet de recherche transfrontalier, la HEP-VS met ainsi à disposition du grand public un ouvrage qui brosse le portrait d'une centaine de parcours de vie dans l'arc alpin.

img_2834_1.jpg

Sur plus de 700 pages se succèdent les savoureuse biographies de retraités qui ont travaillé dans l'espace qui s'étend de Bozen/Bolzano en Italie jusqu'au Lac Léman. Le point commun est surtout l'action dans de petites écoles à plusieurs degrés sises dans de modestes communautés villageoises. Les témoignages ont été recueillis selon un canevas bien établi par des étudiants en formation dans le Tirol du Sud germanophone, les Grisons et le Valais, ceci dans le cadre d'un projet de recherche Interreg européen. Dans son introduction, Patrice Clivaz, directeur de la HEP-VS, expliqua l'axe stratégique des collaborations entre les HEP des Grisons, du Tessin et du Valais. D'une part nous couvrons ainsi les quatre langues nationales et d'autre part nous mettons ensemble des instituts confrontés à des problématiques similaires avec le défi de garantir un enseignement de qualité jusqu'au fond des vallées, face aux intérêts centralisateurs des grands instituts urbains. Zéfirin, instituteur valaisan, paysan, guide et vigneron Il n'y a pas si longtemps, l'instituteur valaisan travaillait 6 mois et devait se débrouiller pour assurer un revenu pour le reste de l'année. Alain Metry et Edmund Steiner, les deux professeurs HEP-VS qui ont accompagné le projet, détaillent ces éléments historiques. Dans son intervention, Nicole Barras, étudiante HEP-VS, rappela combien il était important pour la jeune génération de disposer de documents officiels retraçant ce que fut le métier d'enseignant afin que les nouveaux professionnels puissent mieux en comprendre son évolution. Stefan Bumann, chef du service du tertiaire, souligna l'importance de la mise en synergie des HEP alpines. Pour ce vernissage, la HEP-VS avait choisi symboliquement Orsières et son écrin montagneux. Didier Jacquemettaz, conseiller communal, mit le doigt sur cette volonté des régions de montagne d'offrir les meilleures conditions pour l'éclosion du savoir. Le bâtiment scolaire de Podmainge en étant une belle illustration, à la fois témoin de l'histoire et parfaitement équipé des dernières technologies. Disponible en langue allemande, l'ouvrage est en librairie mais les parties francophones sont disponibles sur le site internet de la HEP-VS.

Photo : La délégation des étudiants et des enseignants retraités avec les auteurs Alain Metry et Edmund Steiner, le chef de service Stefan Bumann, Peter Summermatter, adjoint de direction et Patrice Clivaz, directeur de la HEP-VS.

Télécharger la Publication en français au format pdf