L’enfant en Valais de 1815 à 2015

La HEP-VS participe aux 200 ans du Valais dans la Confédération

St-Maurice-Bramois (pac) 21-11-2015 L’année du jubilé des 200 ans du Valais dans la Confédération est terminée et la HEP-VS est fière d’y avoir contribué. La Remise des diplômes d’août 2015 fut placée sous ce thème des progrès dans le monde éducatif de 1815 à 2015, avec les décennies d’écoles normales et la création au début des années 2000 de la Haute Ecole Pédagogique du Valais. Avec la participation au projet « étoilé » qui retrace ces deux siècles par le biais d’un focus placé sur les enfants, la HEP-VS a pu s’associer à un projet d’envergure porté par l’Institut international et le Centre interfacultaire en droits de l’enfant

enfant 1815 2015Plusieurs étapes ont ponctué ce projet. Ainsi, une nonantaine d’étudiants de troisième année du bachelor primaire ont participé en octobre à St-Maurice puis à Bramois à 2 journées sur les droits des enfants pilotées par Zoe Moody. Du 18 au 20 novembre 2015 s’est tenu à Bramois un colloque international qui a permis à Jean-Henry Papilloud, chef de projet et à une vingtaine d’intervenants, de retracer par la photo, le texte et la réflexion toute l’évolution de la pédagogie et indirectement de la société vue par le prisme des enfants. 8 professeurs de la HEP-VS y ont apporté plusieurs contributions. Nicole Jacquemet et Sophie Amez-Droz ont traité de La scolarisation des filles et les ouvrages scolaires. Pierre Vianin et Hans Aschilier ont présenté Des classes spéciales à l’inclusion scolaire.  Cette recherche a été réalisée dans le cadre de la collaboration entre la HEP-VS et ses consoeurs alpines des Grisons et du Tessin. Zoe Moody a présenté  Le chemin de l’école : de la rocaille au goudron. Elle y analyse l’évolution du chemin de l’école en matière de distance, de dangers potentiels, des liens famille-école, des responsabilités de chacun. Edmund Steiner a été intégré dans le chapitre Kindheit im Wallis: eine Zeitreise in Literatur und Film, projet présenté par différents auteurs. Enfin, Danièle Périsset et Alain Metry ainsi que leurs étudiants ont étudié  Les revues pédagogiques valaisannes, dans le cadre du cours d’histoire de l’éducation de la formation primaire. Ils ont commencé en 1854 avec L’Ami des Régens, pour aboutir à L’école primaire, L’école valaisanne et Résonances

Photo : Les participants de la HEP-VS au colloque L’enfant en Valais de 1815 à 2015. de g. à d. Edmund Steiner, Zoe Moody, Sophie Amez-Droz, Nicole Jacquemet, Alain Métry, Danièle Périsset, Fabio Di Giacomo, Patrice Clivaz, Pierre Vianin, Hans Aschilier