Camp de ski de Leukerbad

Leukerbad  (pac) – janvier 2018 : Depuis 10 ans, la HEP-VS est fidèle au camp de ski de Leukerbad. Au moment où le Tribunal Fédéral affaiblit malencontreusement ces moments privilégiés en parfaite phase avec l’économie et la géographie valaisannes, la HEP-VS se rend toujours plus compte des extraordinaires bénéfices d’une telle semaine.

leukerbad-2018Nathalie Nanchen, Jörg Ruffiner et Lionel Saillen ont accompagné les étudiants haut et bas-valaisans. Un quart d’entre eux, suffisamment à l’aise sur les skis, ont même pu obtenir le brevet Jeunesse et Sport 1. D’extraordinaires conditions de neige ont accompagné le travail pédagogique basé sur une importante série d’heures de travail permettant d’approfondir les conditions pratiques et légales de l’organisation d’un camp ou d’activités en plein air (patinage, sortie raquettes…), la connaissance de la neige et la prise en compte de la sécurité liée à ce type de pratiques.

Serrer les rangs dans la bourrasque
Rien de tel qu’une confrontation directe avec un vent ébouriffant et de la poudreuse en vrac pour forger un destin de groupe et éprouver la puissance revigorante de la nature hivernale de notre canton. Pour beaucoup de jeunes étudiants HEP très urbanisés, le froid et ses vertus, la capacité à marcher sur un chemin enneigé, voire le fait de porter sac au dos et des skis, appartient à une épreuve nouvelle qui se dirige par moments vers  les limites du confort habituel. Le camp de ski permet toutes ces indispensables découvertes et sert de plate-forme idéale pour la rencontre  mutuelle des étudiants du premier semestre. 

Un projet pour les sports estivaux
Visitant comme chaque année le cours, le directeur Patrice Clivaz s’est réjoui des échos extrêmement positifs apportés par cette vie en communauté et par le contact direct avec la splendeur et les possibilités de nos montagnes. Avec son offre complémentaire au niveau du patinage et de la piscine, Leukerbad est devenu un passage obligé de la formation HEP-VS, d’autant plus qu’il permet aux francophones de tester leurs connaissances en allemand. Le succès de cette expérience hivernale conduit présentement les responsables de la HEP-VS à plancher sur une mouture un peu identique centrée sur les sports estivaux.

Photo : Le directeur de la HEP-VS en compagnie d’un groupe sur les pentes de Leukerbad, Morgane Maret, Manon Maradan, Florentia Saitovic et Yoann Hilty.