Congrès du GEVAP

Martigny (pac) – octobre 2018 : L’école professionnelle de Martigny, la HEP-VS et l’Institut fédéral en formation professionnelle IFFP ont uni leurs forces pour organiser à Martigny le 6ème congrès du GEVAP sous le thème « Lieux, rythmes et savoir dans l’alternance. Former et évaluer à quoi, quand et où ». Avec son modèle en emploi et à temps partiel au secondaire, la HEP-VS entre fort bien dans ce jeu de l’alternance.

GEVAPDans le contexte de la formation professionnelle, le concept « d’alternance » est en vogue, avec le fameux système dual helvétique. La HEP-VS se positionne fort bien dans cette vision, avec par exemple le modèle à succès de la formation au secondaire à temps partiel qui permet la cohabitation d’une responsabilité professionnelle et d’une formation à la HEP-VS. Les savoirs convoqués en institut de formation éclairent ce qui se passe sur le terrain. Les autres, les savoirs du terrain, nourrissent les questions théoriques et les hypothèses posées et permettent leur mise à l’épreuve, les validant ou non.

Collaboration fructueuse entre l’Ecole professionnelle et la HEP-VS
Ce 6ème congrès du GEVAP, pour « Groupe d’évaluation des pratiques professionnelles » a été présidé par Gérard Clivaz et de l’EPASC et Christophe Gremion de l’IFFP. Danièle Périsset de la HEP-VS a présidé le comité scientifique tandis qu’Yvianne Rouiller jouait le rôle de grand témoin. Diverses conférences et interventions, dont celles de Michel Mante, ont émaillé les deux journées de colloque. Hervé Barras put y présenter tout le travail de vidéo-formation développé à la HEP-VS. D’autres présentations HEP-VS ont été assurées par Catherine Tobola, Sophie Amez-Droz, Pierre Vianin, Jean-Nicolas Revaz, Marie-Paule Matthey, Jean-Marie Lavanchy, Anne-Françoise Martignon, Sylvie Richard, Caroline Rudaz, Isabel Voirol et Fabio Di Giacomo. Le premier jour a permis également à plusieurs praticiens-formateurs (PF) d’intervenir. Dans son mot de bienvenue de la commune de Martigny, le conseiller communal et enseignant Eric Darbellay souligna entre autres la qualité de la collaboration entre les deux institutions bas-valaisannes que sont l’école professionnelle et la HEP-VS, dirigées toutes deux par des Clivaz issus du Valais Central.

Photo : de g. à d, Patrice Clivaz, directeur de la HEP-VS, Christophe Gremion, IFFP, Eric Darbellay, ville de Martigny, Danièle Périsset, HEP-VS, et Gérard Clivaz, directeur de l’Ecole professionnelle de Martigny.