7.E5 Didaktik der Grundfertigkeiten des Lernens

Beschrieb der Lehrveranstaltung:

La spécificité des premiers degrés de la scolarité tient au fait que durant ce premier cycle, l’enfant doit effectuer de nombreuses transitions pour devenir un élève (famille-école, Lévine, 2000; Bruner, 1983; Pierrehumbert 2003 ; Bowlby, 1969; Vygotski, 1935/1985 ; Winnicott, 1971) enfant-élève, familier-étude, (Libratti et Passerieux, 2001) apprentissage spontané-apprentissage structuré, individuel-collectif, non disciplinaire-disciplinaire, Vygotski (1935/1995).

Ces transitions sont l’occasion pour lui d’effectuer un certain nombre d’apprentissages fondamentaux définis dans le PER (la socialisation scolaire et les règles de l’apprendre ensemble ; la construction des savoirs, et d’un rapport au savoir propice à l’entrée dans les disciplines scolaires ; la mise en place des outils cognitifs, affectifs, métacognitifs et sociaux requis par l’école) qui constituent le socle d’une scolarité réussie (Bautier, 2006; Amigues & Zerbato-Poudou, 2000).

Parmi les activités typiques de ces degrés, la plus propice pour favoriser les gains développementaux propres à cet âge est le vrai jeu. L’enfant y développe notamment la fonction symbolique, la gestion de ses émotions, la capacité de dissocier pensée et action, l’imagination et l’autorégulation, capacités fondatrices des apprentissages scolaires (Bodrova et Leong 2012).

Enfin, l’absence de maîtrise de l’écrit impose que les modalités d’évaluation soient adaptées à ces degrés.

Prenant en compte les spécificités nommées ci-dessus, s’inscrivant dans une approche historico-culturelle de l’apprentissage, et tenant compte de certains apports des travaux des neurosciences (apports du 6.12 au semestre 1), ce thème devrait donner l’occasion :

  • de se mettre d’accord sur une délimitation des apprentissages fondamentaux
  • de se familiariser avec les recherches sur le jeu ainsi qu’avec les modalités de sa mise en œuvre en classe.
  • de travailler l’articulation entre l’apprentissage individuel et l’apprentissage collectif propre à la forme scolaire au travers d’une structure pédagogique propice à l’ens./app. des outils fondateurs d’une scolarité réussie (apprentissages fondamentaux).
  • de tenter de penser dialectiquement : (curriculum et jeu) – (jeu et apprentissage) – (évaluation et apprentissage) - (cognitif et social) – (structure et autonomie) – (imagination et apprentissage) pour planifier, concevoir et évaluer le travail de l’enseignant et celui de l’élève
  • de proposer des outils pour l’évaluation des progressions des élèves au Cycle 1 et plus particulièrement dans leurs apprentissages fondamentaux (observation, questionnement, prise de notes ou dossier d’apprentissage).
  • de mieux saisir ce qu’il est important d’observer pour évaluer la progression des élèves dans quelques apprentissages plus disciplinaires (langage oral et littératie scolaire ; entrée dans l’écrit ; construction du nombre ; construction du temps ; posture scolaire).

Schlüsselwörter:

 

Literatur und Quellen: