Développement professionnel des étudiants

St-Maurice (pac) – février 2018 : Les midis de la recherche ont questionné en ce début février le cœur de l’activité de la HEP-VS. Dans une HEP, il paraît évident que l’on aime l’école. Alors comment faire passer les étudiants d’une stratégie d’apprentissage en surface, qui permet de redire au bon moment la matière sans la conserver à long terme, à une stratégie en profondeur, qui rend les apprentissages pérennes. Le psychologue Hervé Barras y a présenté devant une belle quinzaine de collègues plusieurs études menée à la HEP-VS.

thumb developpe proApprofondissant les méandres des motivations individuelles, Hervé Barras partit de diverses études qui laissent entendre que, malgré les choix ciblés effectués, à l’université les étudiants qui débutent avec une volonté d’apprendre en profondeur, mais ils migrent rapidement vers de l’apprentissage stratégique en ne faisant que ce que l’enseignant leur demande afin de maximiser leur « performance » lors de l’évaluation. En conséquence, l’enseignant peut jouer un rôle non négligeable dans le choix stratégique de l’apprentissage de ses étudiants en proposant des tâches favorisant un apprentissage profond.

Le déficit d’image de la théorie
Commentant diverses études réalisées dans le cadre de la HEP-VS, Hervé Barras constata que nombre d’étudiants de HEP, après une quinzaine d’années d’expériences personnelles marquées par un contact quotidien avec la pratique enseignante, demandent paradoxalement encore plus de pratique et mésestiment à priori l’apport des sciences de l’éducation. L’importance des jeux de régulations fondés non seulement sur l’exemple éloquent des maîtres de stage, mais sur la confrontation avec des concepts scientifiques fondateurs, est très importante. Dans ce cadre, il apporta une comparaison très intéressante entre des phases d’étude en présentiel et en classe virtuelle. Si le virtuel dégage évidemment moins de « chaleur humaine », il produit des régulations de niveau plus élevé et contribue au développement professionnel des étudiants. 

SHS, bien-être scolaire et arts visuels
Les prochains midis de la recherche seront consacrés le 5 mars aux SHS, le 16 avril au bien-être scolaire et le 28 mai aux arts visuels.

Photo : Hervé Barras présente ses recherches.