PIRACEF Economie familiale

piracef EF 02

Le Conseil académique des 4 HEP de Romandie (VD-VS-BEJUNE-FR) et les services employeurs concernés (SE) ont décidé de proposer une formation de 40 crédits ECTS, destinée aux personnes intéressées par  l'enseignement de l'Economie familiale au niveau du Secondaire I. Cette formation s'adresse prioritairement aux porteurs d'un diplôme d'enseignement mais également aux personnes intéressées moyennant une formation complémentaire en sciences de l'éducation de 30 crédits ECTS (à réaliser en partie dès mars 2017).

Vous trouvez ci-dessous différentes informations, par ailleurs, le site www.piracef.ch apportent de plus amples renseignements sur le cursus de formation.

Une 9e volée débutera certainement en septembre 2017.

Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 27 janvier 2017.

> Formulaire d'inscription PIRACEF Economie familiale - volée 2017

> Spécificités du Canton du Valais pour la formation PIRACEF

piracef EF 04

Les Hautes Ecoles Pédagogiques de Suisse romande (HEP romandes), à savoir la HEP-BEJUNE, la HEP Fribourg, la HEP Valais et la HEP Vaud sont associées dans la gestion commune d’un programme de formation des enseignants dans le domaine de l’économie familiale.

Ce programme de formation postgrade conduit successivement à deux diplômes :

  • DAS : Diploma of Advanced Studies
  • MAS : Master of Advanced Studies (*)

Les diplômes sont décernés conjointement par les quatre HEP romandes. Les deux titres (DAS et MAS) sont obligatoirement successifs dans l'ordre donné ; il n'est toutefois pas obligatoire d'obtenir le Master d’études avancées. En tant que service employeur cantonal, chaque département d’instruction publique fixe ses exigences de titres pour l'enseignement de l’économie familiale. . Le Valais exige ainsi le DAS, le MAS étant facultatif et n’est pas pris en charge par le canton. 

Comme toute formation postgrade, PIRACEF permet aux enseignant-e-s de se doter d'une compétence disciplinaire supplémentaire en vue d'accéder à une nouvelle responsabilité et/ou fonction au sein de leur établissement.

Des cours de formation continue existent également.

(*) la formation Master of Advanced Studies n’est pas encore mise en œuvre.

Reconnaissance

Les diplômes cités ci-dessus sont reconnus dans les cantons suivants : Valais, Vaud, Fribourg, Berne, Jura et Neuchâtel

 piracef EF 03

Le programme PIRACEF est une formation complémentaire postgrade qui s'effectue en principe en cours d'emploi. Dès la deuxième année de formation, il est important de pouvoir enseigner quelques heures hebdomadaires d'économie familiale dans son établissement scolaire afin d’articuler cette pratique avec les cours suivis dans la formation.

DAS – Formation professionnelle de base pour l’enseignement de l’économie familiale

La première année est une initiation à l’enseignement de l’économie familiale. Il permet de poser quelques bases de la discipline en abordant la connaissance du plan d’étude, des fondements sociologiques et historiques de la branche. Au plan disciplinaire, il vise l’acquisition de connaissances de base liées aux besoins fondamentaux de tout humain. Une réflexion sur sa propre alimentation et le développement de la physiologie du goût serviront de fondements pour la poursuite de la formation. Les techniques de base en cuisine, de même que la gestion des ressources et des locaux, sont également abordés. 

La deuxième et la troisième année permettent un approfondissement des connaissances sur l'alimentation, l’économie, la psychologie et la sociologie des comportements alimentaires et de consommation. Le développement de compétences en techniques culinaires vise une pratique efficace et une approche critique des habitudes. 

La formation didactique et pédagogique permet à l’enseignant un approfondissement des compétences d’enseignement acquises en formation initiale puis dans sa pratique de la profession. Les approches nouvelles dans le champ de l’éducation scolaire telles que les concepts de la didactique professionnelle enrichissent la palette d’outils des enseignants pour faire face à la complexité des situations. Les connaissances disciplinaires élargies sont accompagnées de démarches d’enseignement-apprentissages novatrices. Tant l’alimentation que la consommation sont des sujets dont seule la systémique peut cerner la complexité. Une formation à la compréhension et à la gestion de ces systèmes complexes est dispensée.

Durée des études et crédits ECTS

  • DAS : Diploma of Advanced Studies
    • Notions et techniques de base pour l'enseignement de l’économie familiale
    • 40 crédits ECTS, soit environ 1200 heures de formation (enseignement et travaux personnels) 
  • MAS : Master of Advanced Studies*
    • Maîtrise pour l'enseignement de l’économie familiale
    • 60 crédits ECTS (DAS + 20 crédits ECTS), soit environ 1800 heures de formation (enseignement, travaux personnels et mémoire professionnel).

Les cours ont lieu en principe le mercredi.

Une formation complémentaire en sciences de l'éducation de 30 crédits ECTS est par ailleurs exigée pour les non-porteurs d'un titre d'enseignement. Une partie de cette formation (env. 10 crédits) doivent être effectués avant le début de la formation PIRACEF dans les HEP d'immatriculation. Cette formation est en partie à la charge des participant-e-s.

Formation continue – compléments de formation en didactique et en savoirs disciplinaires 

Une formation continue coordonnée par les services correspondants des HEP romandes et PIRACEF, ouverte à tous les professionnels de la discipline et aux diplômés du DAS PIRACEF, permet d’étoffer ses compétences d’enseignant en EF. Une offre de cours à choix est publiée sur les sites des HEP concernées et sur le site de PIRACEF. Ces formations peuvent donner lieu à des crédits ECTS si les compétences acquises sont certifiées dans le cadre de PIRACEF. Ces crédits sont comptabilisés dans le MAS.

Lieux de la formation

Une partie des cours est donnée à Lausanne alors que les savoirs disciplinaires techniques sont décentralisés en fonction des disponibilités des infrastructures. . La formation est donnée en français.

Coûts

Citoyens suisses et étrangers : 500 francs d’écolage par semestre

La part des coûts de formation à la charge des étudiants est variable en fonction de la HEP d’immatriculation et du service employeur. Les frais de matériel sont totalement à la charge de l’étudiant.

La formation complémentaire en sciences de l'éducation est en partie à la charge des participant-e-s.

Ces programmes de formation continue/complémentaire sont ouverts aux enseignant-e-s des cantons romands de la scolarité obligatoire (primaire et secondaire I), concerné-e-s dans leur pratique professionnelle actuelle ou à venir par l’enseignement en AC et porteurs d’un titre d’enseignement. 

Peuvent être admis à la formation les porteurs d’un Bachelor en enseignement ou d’un titre reconnu équivalent. 

Néanmoins, dans certaines situations spécifiques et pour certains cantons seulement (se référer aux indications cantonales) : 

Peuvent également être admis les porteurs d’un Bachelor dans un domaine technique correspondant à certaines des techniques abordées dans le cadre de la formation. Dans ce cas, il est procédé à une reconnaissance des acquis pour les modules de maîtrise des techniques concernées et un complément de 30 crédits ECTS est exigé dans les domaines transversaux des sciences de l’éducation. Ce complément est suivi dans le cadre d’un des programmes de formation de base à l’enseignement des différentes HEP et sur la base des modalités de financement définies par les cantons. 

L’admission sur dossier est possible pour les porteurs d’un autre titre professionnel dans un domaine technique correspondant à certaines des techniques abordées dans le cadre de la formation. Il est soumis à un complément de 30 crédits ECTS dans les domaines transversaux des sciences de l’éducation. Ce complément est suivi dans le cadre d’un des programmes de formation de base à l’enseignement des différentes HEP et sur la base des modalités de financement définies par les cantons. 

Ce présent document est complété par un document cantonal précisant les conditions d'admission spécifiques et les niveaux à atteindre. 

Les inscriptions se font par formulaire ad hoc de fin novembre à fin janvier pour l’année scolaire suivante. Une commission de chaque HEP, statue et détermine les inscriptions admises.