Midis de la recherche à la HEP-VS

St-Maurice (pac) décembre 2017 : Les midis de la recherche sont des moments de grande stimulation professionnelle et intellectuelle. Catherine Tobola  Couchepin y a présenté sa thèse de doctorat sur les textes argumentatifs à l’école primaire et les régulations apportées par les enseignants face aux difficultés des élèves. Ces textes, au-delà de la maîtrise fine de la langue, sont à la base de l’esprit d’analyse bien structuré vers lequel doit tendre toute politique de formation.

catherine tobolaSelon la nouvelle responsable de la formation primaire, le travail de production de textes argumentatifs à l’aide de séquences didactiques porte ses fruits déjà auprès des élèves du primaire. Catherine Tobola Couchepin a analysé  une série de réponses  à des courriers de lecteurs de même que des séquences d’enseignement filmées et des documents produits et collectés par les enseignants. Les élèves partant de niveaux différents, tous progressent de manière significative  et ce, plus particulièrement, au niveau de la prise en charge de la situation de communication, de la production d’arguments et de l’usage de connecteurs. C’est surtout la progression dans la mise en vigueur « d’arguments » articulés par des connecteurs qui a bénéficié de l’étude.

Argumenter avec des 9-10 ans
Parmi les principes qui se dégagent dans les conclusions il apparaît tout d’abord que le travail d’un genre de texte argumentatif  est possible avec élèves de 9 à 10 ans. Le sens commun ne voit opas toujours cette jeune population comme suffisamment mâture pour manipuler ce type de réflexion, toujours porté en haute estime dans l’exercice de la dissertation dans les classes du secondaire 2. Pour ne citer qu’une liste non exhaustive des conclusions de sa thèse, Catherine Tobola Couchepin prouve également l’importance de l’engagement des élèves dans la construction d’outils d’apprentissage, tels que les aide-mémoire par exemple, l’évaluation des productions personnelles ou de tiers, la plus-value des régulations interactives qui favorisent les gains d’apprentissage et l’importance majeure des gestes d’accompagnement pour les élèves en difficultés. Pour la formation des enseignants au sein des HEP, il s’agit surtout de les former à analyser et maitriser les savoirs en jeu afin qu’ils soient aptes à accompagner adéquatement les élèves dans leurs apprentissages en suscitant les interactions et en construisant des outils didactiques avec eux.Le 5 février 2018, c’est Hervé Barras qui se livrera au prochain exercice des « midis ».

Photo : Catherine Tobola.

Informations