Actualités 2014

Remise des diplômes 2014 de la HEP-VS

Sur le chemin de l'accréditation institutionnelle

La HEP-VS a terminé sa phase de reconnaissance nationale de ses 5 filières, celle du primaire, du secondaire 1, du secondaire 2, du secondaire 1 et 2 combinés et de l'enseignement spécialisé. Lors de la remise des diplômes ce vendredi 21 août à Brig, le Chef du Département Oskar Freysinger a rappelé le positionnement au tertiaire de la HEP-VS. Cet élément est d'importance, selon Patrice Clivaz, directeur, qui a précisé que dès 2015 la HEP-VS entrait sous l'influence de la prochaine accréditation institutionnelle, identique tant pour les hautes écoles universitaires que pour la seule haute école valaisanne totalement sous responsabilité cantonale, la HEP-VS.     

of pac prixLa rentrée académique 2014-2015, si elle se place sous le signe du nouveau régime intercantonal qui obligera progressivement la HEP-VS à monter encore en puissance, est marquée par des efforts budgétaires importants que la HEP-VS a dû fournir, à l'image de tout le Département. Avec les 117 diplômes distribués et la centaine de certificats de formation pour les toujours si importants maîtres de stage, la HEP-VS répond à la demande valaisanne et s'insère totalement dans le terrain valaisan, les maîtres de stage accueillant dans leur classe les étudiants pour plus d'un tiers de leur formation.

Le succès des formations en emploi
Durant l'année académique 2014-2015 qui s'ouvre, la HEP-VS prévoit de lancer sa quatrième volée d'enseignement spécialisé, formation qui se déroule sur 3 ans en emploi. La philosophie des formations en emploi semble un excellent choix, puisque par exemple pour le secondaire, le succès continue à être au rendez-vous, car il a fallu momentanément refuser le début de formation à la moitié des personnes intéressées. Quant au chef du département, il s'est montré toujours aussi intéressé et exemplaire dans le domaine des options multilingues choisies par la HEP-VS, ce qui correspond parfaitement à l'engagement pratique de son directeur, les deux ayant offert dans leurs interventions des morceaux de maîtrise linguistiques qui font honneur à un canton bilingue.

Photo : Oskar Freysinger, Conseiller d'Etat, Aline Chatillon, ancienne présidente de l'association des étudiants, Valérie Bonvin, prix du secondaire, Nadège Crettenand, prix du primaire et Patrice Clivaz, directeur de la HEP.

Galerie d'images : Cérémonie de remise des diplômes 2014

Les petits degrés et la supervision au centre de la préoccupation pédagogique

petits_degres.jpgUne haute école se doit constamment de renforcer sa culture commune, dans le respect de l'identité professionnelle de chacune et chacun. La supervision constitue un axe essentiel de l'action pédagogique avec les nombreuses visites effectuées sur le terrain par les professeurs de la HEP-VS dans le cadre de l'accompagnement en stage de nos étudiantes et étudiants. Si la HEP-VS dispose de toute une série de « bonnes pratiques » et de nombreux descriptifs en la matière, l'approche doit régulièrement être remise sur la table, ne serait-ce que pour permettre par exemple une intégration plus aisée des nouveaux professeurs qui commencent à exercer cette activité. C'est dans cet objectif que durant ces derniers mois le corps professoral de la HEP-VS a suivi un cycle de réflexions sur la question avec l'aide du spécialiste chevronné Michel Mante. Dans le même esprit de mise à jour constante de notre savoir, la HEP-VS se penche durant ce semestre sur les adaptations à mener en lien avec l'introduction d'Harmos. Le découpage en cycles rassemblant d'abord les 4 premières années de la scolarité primaire et intégrant en quelque sorte les « enfantines » ou le « Kindergarten » dans le degré élémentaire, a des conséquences sur le soin à apporter sur les compétences des enseignants en formation par rapport à ces petits degrés qui doivent garder une spécificité particulière. Le regard extérieur apporté par Anne Clerc, ancienne professeure HEP-VS et actuelle professeure à la HEP-VD, en complémentarité du discours très pointu porté par les deux spécialistes HEP-VS, Isabelle Truffer Moreau et Oona Graven, a permis de thématiser avec vigueur les ajustements qui sont à apporter.

Photo : Oona Graven, Isabelle Truffer Moreau et Anne Clerc, spécialistes des petits degrés

Table Ronde Qualité

De l'analyse globale aux analyses par cours

La pratique de la Table Ronde Qualité s'est établie solidement depuis plusieurs années sous le contrôle du Quality Group de la HEP-VS. Tous les corps constitués, des professeurs aux étudiants, y délèguent des représentants et la réflexion porte sur la systémique de notre concept qualité. 

img_0131_700.jpgCette année la discussion menée par l'équipe de Marie-Anne Broyon a surtout tourné sur le jeu subtil entre les questions générales et les commentaires rajoutés aux bas des questionnaires. Si globalement les cours ont été très bien évalués, pour certains étudiants, les questions semblent parfois par trop générales et conduisent à trop recourir à des commentaires au fond des enquêtes réalisées au niveau des champs par le système Evasys. La HEP-VS laissant aux professeurs le choix de la méthode pour les questionnaires-qualité par cours, il s'avère qu'une pression plus grande de la Direction peut s'avérer nécessaire pour améliorer la visibilité de ces éléments fondamentaux.

Changement de service pour la HEP-VS

Dès janvier 2014, la HEP-VS a changé de service en passant au service de l'enseignement, « client » principal de la HEP-VS, puisque la très grande majorité des enseignants que forme la HEP-VS sont justement engagés par le service de l'enseignement. 

img_0112_700.jpgLes relations entre la HEP-VS et le service de l'enseignement sont intenses depuis le début de la HEP-VS. Tant au niveau de l'animation pédagogique, des cours de formation continue, des formations spéciales, des projets de recherche que des différentes commissions ou des différents collèges d'experts, dans lesquels les représentants du SE sont toujours présents, la collaboration a toujours existé. C'est donc un changement dans la continuité qui s'annonce avec l'espoir pour la HEP-VS de disposer de plus d'air au niveau financier, ceci en regard avec le plus grand volume global du SE. Une sympathique petite cérémonie à fin décembre a permis à la Direction de la HEP-VS de dire merci à Monsieur Bumann, chef du service, et à son équipe pour tout le travail de construction de la HEP-VS durant plus de 10 ans en se réjouissant des collaborations futures dans le cadre des hautes écoles, la reconnaissance CDIP obligeant la HEP-VS à jouer dans cette catégorie.

Informations