Le Valais et la Vallée d’Aoste

St-Maurice (pac) – juin 2018 : En février 2018, par la signature du Conseiller d’Etat Christophe Darbellay et celle du directeur de la HEP-VS Patrice Clivaz, le Valais a scellé une convention à teneur pédagogique avec la Région Autonome de la Vallée d’Aoste et l’université de la Vallée d’Aoste. Une récente journée de travail à St-Maurice a permis de poser toute une série de projets et de mesures concrets, tant pour les deux langues cantonales que pour le patois parlé dans les deux côtés du St-Bernard ainsi pour le dialecte du Walser-Tiitsch parlé à Gressoney.

Coordonnée par Gabriella Vernetto, Edmund Steiner et Fabio Di Giacomo, cette journée de travail a mis en relation les responsables des filières et de la formation continue des deux côtés du St-Bernard. Le président de la fondation du patois Marius Dumoulin y a également participé, de même que Michel Beytrison adjoint au Service de l’enseignement ainsi qu’une dizaine de responsables valdotains emmenés par Gabriella Vernetto.

Un postulat Monnet-Terretaz
Lors de l’accueil de la délégation valdotaine, tant en franco-provençal, français, italien qu’en dialecte haut-valaisan, le directeur de la HEP-VS, Patrice Clivaz démontra les grandes parentés qui existent entre les deux vallées alpines directement voisines. Fabio Di Giacomo rappela que la démarche permettait de concrétiser un ancien postulat en imaginant un échange d’enseignants en formation de base ou continue tant à Aoste, Brig ou St-Maurice. Le discours sur la sensibilité pour les minorités linguistiques fut omniprésent durant la journée puisque le Val d’Aoste italophone et francophone connaît encore une belle présence du franco-provençal et même une petite colonie Walser qui parle le même dialecte germanique que de l’autre côté, à Zermatt ou Saas Fee. Une prochaine rencontre à Aoste doit permettre de détailler les divers projets qui devraient pouvoir être mis en valeur lors d’une rencontre symbolique en automne 2018 entre les autorités des deux régions à l’hospice du Grand St-Bernard.

Photo : Valaisans et Valdotains à St-Maurice.