Actualités 2020

news215

Il se passe toujours quelque chose à la HEP-VS

Christoph Salzmann devient le nouveau président de la Commission du développement de la qualité de swissuniversities, Chambre des HEP.

 

Brig (dhi) 14 septembre 2020 : Lors de sa réunion du 9 septembre 2020, l'Assemblée générale de la Chambre des HEP a élu Christoph Salzmann, responsable de l'unité de développement de la qualité au sein de la HEP-VS, comme nouveau président de la Commission nationale du développement de la qualité.

IMG 0093

La Commission du développement de la qualité est composée des responsables de la qualité de toutes les hautes écoles pédagogiques. Elle observe et anticipe les développements et innovations dans le domaine de l'assurance de la qualité, ainsi qu'au niveau de l'accréditation des hautes écoles. Elle garantit également l'échange des bonnes informations à ce sujet. Par ses activités, la Commission contribue à la mise en œuvre des objectifs stratégiques de la Chambre des hautes écoles pédagogiques dans chaque domaine.

La Direction est très heureuse de la nomination de Christoph Salzmann au poste de président de la Commission du développement de la qualité et le soutient dans cette importante fonction.

Photo : Christoph Salzmann.

En route vers une culture de qualité à la HEP-VS.


Rapport annuel 2019 - En route vers une culture de qualité à la HEP-VS

 


Coronavirus (COVID-19)

Veuillez consulter pour toutes informations concernant le coronavirus notre site spécifique: http://www.hepvs.ch/la-hep-vs/coronavirus


 

 

La supervision pédagogique
L'accompagnement des stagiaires

St-Maurice (dhi-ajo) février 2020 : Pierre Vianin, enseignant spécialisé et professeur à la Haute École Pédagogique du Valais depuis des nombreuses années a publié récemment son nouvel ouvrage sur la supervision pédagogique. Guide pratique d’observation et d’entretien de formation lors de la visite de classe, cet ouvrage présente des outils pratiques et des démarches utiles à l’accompagnement et le soutien aux enseignants.

Pierre VianinLe 18 février dernier, des praticiens-formateurs, des inspecteurs scolaires, des étudiant-e-s et des enseignants de la HEP-VS se sont réunis à l’Aula de la Tuilerie à St-Maurice pour écouter la conférence que Pierre Vianin a donné dans le cadre du vernissage de son dernier ouvrage. Dans son discours passionné, il a expliqué les cinq étapes de la supervision sur lesquels il écrit dans son livre La supervision pédagogique : la préparation de la supervision, l’observation, la préparation de l’entretien de supervision, l’entretien réflexif et la clôture de la supervision.

Selon Pierre Vianin, ils existent plusieurs manières d’accompagner les stagiaires, des modèles différents de l’accompagner tels que conduire, guider, escorter et / ou protéger. Il propose aux superviseur d’identifier le noyau central du stagiaire en mettant des lunettes conceptuelles et de se munir des outils pour trouver le point d’appui. La compréhension de l’action pédagogique entre le stagiaire accompagné et son superviseur demande une réflexion complexe. D’un côté, le stagiaire, basé sur de représentations, doit faire beaucoup de choix et traduire ces choix dans les actions et les faits – de l’autre côté le superviseur voit la chose à l’envers : il observe les actions du stagiaire pour comprendre ses représentations.

Lors de la conférence, le public a eu l’occasion de regarder une vidéo sur une séquence d’enseignement au primaire, d’observer les faits et de les commenter. De plus, il a découvert le triangle pédagogique articulé entre le superviseur, stagiaire et le savoir professionnel, présenté de manière ludique par Pierre Vianin.

Dans sa conclusion, Pierre Vianin considère que c’est le stagiaire qui définit ce qui est important pour lui dans la réalisation de son objectif personnel.

Nous remercions chaleureusement notre collaborateur apprécié pour cette conférence enrichissante. Pour ceux qui désirent en savoir plus : Vianin, P. (2019). La supervision pédagogique. Louvain-la-Neuve : De Boeck.

Photo : Conférence Pierre Vianin.

7ème symposium des langues à Sierre le samedi 25 avril 2020
DIGI or not DIGI

La HES-SO, en collaboration avec la HEP-VS, organise la 7ème édition du symposium des langues au cœur de la frontière linguistique, Sierre-Siders le samedi 25 avril 2020. Concentré sur une journée, le symposium est placé sous le thème général « DIGI or not DIGI », ce qui signifie plus ou moins « jusqu’où les langues doivent-elles être digitalisées ». Il débutera par la conférence inaugurale de Corinne Ramillon « La "Métaphore de crayon" ou comment gérer l’intégration technologique dans un juste équilibre au service de l’enseignement et de l’apprentissage des langues ».

symposium languesUne des caractéristiques principales du symposium à Sierre/Siders, frontière entre le français et l’allemand, est l’emploi constant de plusieurs langues. Sous www.hevs.ch/symposium on peut s’inscrire aux nombreux ateliers et obtenir toutes les informations de détail. Les ateliers offrent une diversité qui va de Sylvia Gotze Wake avec « Climate change in my classroom ? not sure about that ? » jusqu’à « 10 dispositifs pour impliquer vos élèves en classe de langue » avec Olivier Bucher ou « Analog oder digital, welche Methoden eignen sich am besten für den Sprachunterricht ? » avec Gaby Probst. Une exposition très éclectique des nouveaux moyens d’enseignement dans le domaine des langues est présentée en parallèle au symposium.

Digitaliser les langues.
Le thème de la « digitalisation » est omniprésent. Les langues n’échappent pas aux progrès techniques qui permettent par exemple des traductions simultanées toujours plus performantes. Corinne Ramillon, professeure à la HEP-VS, posera le décor général de la journée. À la HEP-VS, c’est elle qui est Responsable francophone du Domaine "Education Numérique". Le symposium est une occasion unique sur le sol valaisan. Il est ouvert aux enseignantes et enseignants valaisans, de même qu’à tous les collègues des écoles privées et des autres régions de Suisse et de l’étranger ainsi qu’au grand public intéressé. Les enseignants travaillant dans les écoles publiques du canton doivent remplir le formulaire « formation continue individuelle » qui se trouve sur le site du service des hautes écoles, le faire signer à leur direction et au SE, avant de le transmettre à pour une prise en charge jusqu’à concurrence de 160.- CHF. Après le Symposium, ils transmettent au SHE l’attestation de participation, la preuve de paiement et remplissent l’évaluation online afin que le remboursement puisse avoir lieu.

Photo : la table ronde finale lors du 6ème symposium des langues en 2018.