Actualités 2017

Conférence Brioschi Guevara
Optimiser la mémoire

St-Maurice (pac) octobre 2017 : Rien ne fait en classe sans en appeler fortement à la mémoire. Dans le cadre de conférences du lundi de la  HEP-VS, Andrea Brioschi Guevara a démontré que la fidélité à certains grands passages, comme un sommeil réparateur, demeurait une des pistes les plus efficaces.

memoireAnalyser la mémoire, c’est d’abord recenser les différents types de mémoire, de la mémoire épisodique à la mémoire sémantique. Neuropsychologue au CHUV, Andrea Brioschi Guevara a conquis son auditoire avec son survol de la merveille qu’est le cerveau humain, qui, s’il a des réflexes de muscle, est surtout un concentré d’affectivité. Le bref débat avec Hervé Barras, organisateur de la conférence, complétant avec une approche sur les experts et les novices, démontra l’immensité du thème. Un résumé forcément réducteur conduit à un  travail sur les associations, les répétitions et le repos, car nombre de personnes dont la mémoire défaille ne dorment plus assez. Ce défaut de sommeil perturbe le fabuleux guerrier intérieur que sont les lobes et les synapses. Dans sa conclusion, Patrice Clivaz, directeur de la HEP-VS, souligna que si les parents attendaient souvent des enseignants qu’en matière de mémoire, on leur donne un élixir, c’est plutôt du côté du bouquet qu’il faut regarder.

Photo : de face Hervé Barras et Andrea Brioschi Guevara.

L’enfant en Valais de 1815 à 2015
L’édition allemande présentée à la HEP-VS

Brig (pac) octobre 2017 : Dans le cadre du 200e anniversaire de l'adhésion du canton du Valais à la Confédération, une enquête exhaustive sur l'enfance valaisanne a été réalisée au cours des deux derniers siècles. Une publication en trois volumes a déjà été publiée en français. Huit articles ont été édités en allemand dans un volume séparé. Début octobre, l'ouverture de cette collection a eu lieu à la PH-VS de Brig, où les articles des conférenciers PH-VS ont été présentés.

enfant vsEdmund Steiner conduisit l’auditoire au-travers des différentes contributions. Patrice Clivaz et Peter Summermatter saluèrent les participants et démontrèrent l’importance de tels ouvrages pour la formation des jeunes enseignants. Ces contributions documentent de manière bien fondée l'évolution fondamentale des soins et de l'éducation des enfants dans notre canton au cours des deux derniers siècles. Les jeunes enseignants peuvent ainsi se faire une idée des conditions dans lesquelles les enfants et les jeunes grandissaient à cette époque.

Tiki-Toki - un voyage dans le temps avec l’internet
Grâce à une barre de menu chronologique sur le site www.hepvs.ch/publications-r-d, des extraits de scènes d'histoires d'enfance sont facilement accessibles. Dans ces contes, les destins d'enfants valaisans sont exprimés concrètement. Cette chronologie fait partie d'une contribution d'Edmund Steiner sur le thème des narrations d’enfants. Les autres professeurs de la HEP-VS Alain Metry, Hans Aschilier, Danièle Périsset et Pierre Vianin ont analysé les écoles spécialisées et les publications scolaires. Romaine Schnyder s’est penchée sur l’introduction progressive de service médico-pédagogique. Herbert Roten a porté son attention sur les nouveau-nés de l’époque. L’analyse d’André Carlen concerne l’évolution des tribunaux pour jeunes. Walter Schnyder raconte son expérience personnelle de la transhumance entre Gampel et Jeizinen et Julian Vomsattel se penche sur la manière dont il s'est occupé des enfants handicapés dans son village de Visperterminen.

Photo : de g. à d. Romaine Schnyder, Hans Aschilier, Herbert Roten, Alain Metry, Julian Vomsattel, Walter Schnyder, André Karlen et Edmund Steiner.

Remise de diplôme 2017 de la HEP-VS
Modifier la loi pour entrer dans l’accréditation

St-Maurice-Brig (pac) septembre 2017 : Vendredi 22 soir septembre, jour de St-Maurice, la HEP-VS a remis 129 diplômes de bachelor et de master à des étudiants qui se destinent tant à l’enseignement primaire qu’à l’enseignement secondaire ainsi que 94 autres titres de formation continue à des enseignants. Ce grand rendez-vous annuel permit à plusieurs orateurs de thématiser la présence, dans quelques semaines, de la HEP-VS au Parlement valaisan La HEP-VS doit en effet disposer de bases légales adaptées pour se présenter, comme toutes les hautes écoles, à l’accréditation institutionnelle selon les exigences de la nouvelle Loi fédérale. Pour la première fois, le nouveau Chef du département Christophe Darbellay participa à la cérémonie de sa HEP.

JC2A2743La modification des bases légales est toujours un événement plus que marquant, car les éléments posés ont une longue durée de vie. Il y a plus de 20 ans, au milieu des années 1990, le Parlement fixait les bases légales de la Haute école pédagogique du Valais (HEP-VS). Une génération et un siècle plus tard, le Conseil d’Etat du canton du Valais s’apprête à soumettre au Parlement une modification de ces dernières. Il le fait dans le cadre de la procédure nationale d’accréditation de toutes les hautes écoles de Suisse, de l’Ecole polytechnique de Lausanne à la HEP-VS à St-Maurice et Brigue. L’enjeu est central pour un canton non doté d’universités qui revendique sa volonté de bien garder la maîtrise du domaine de la formation, dont le berceau et le creuset se situent justement à la HEP-VS.

Economie et formation
L’élément « accréditation » s’est placé en arrière-fond d’une cérémonie de remise de diplômes durant laquelle le Conseiller d’Etat Christophe Darbellay a rappelé avec détermination son engagement et celui du Conseil d’Etat pour disposer en Valais d’une HEP solide et proche du terrain, et ceci avec une jolie formule célébrant la «symbiose entre les formateurs et les formés ». Rappelant qu’il était conscient qu’avec la HEP-VS, le Valais avait la seule haute école totalement valaisanne, le Chef du département s’est montré très confiant par rapport à la bonne acceptation par le Parlement des modifications de loi qui préparent l’accréditation institutionnelle.
Samuel Rion, membre du comité des étudiants HEP-VS traita  également du thème de l’accréditation. Son entrée sur scène avec ses fifres et tambours de Saint-Luc restera dans les mémoires. Dans son intervention, il exhorta les futurs étudiants à s’engager dans le cadre associatif, car les étudiants sont directement partie prenante des commissions d’experts qui vont examiner les critères d’accréditation. Quant au directeur Patrice Clivaz, il mit l’accent sur les atouts de la HEP-VS, à savoir ses formations en emploi et l’enseignement à distance pour le secondaire et la formation en deux langues pour le bachelor primaire. Après avoir été intégrée sous le Département l’éducation, de la culture et du sport, puis sous celui de la Formation et de la sécurité, la HEP-VS est maintenant sous celui de l’Economie et de la formation. Cela démontre encore plus combien est central le travail de formation des enseignants, car il a un lien évident tant avec la culture, le sport, la sécurité et l’économie. Commentant les nouveautés de la HEP-VS, le Directeur souligna la mise en place des procédures de Validation des acquis (VDA) qui permettent par exemple à des diplômés de l’école normale d’obtenir un bachelor et s’est réjoui de l’ouverture des inscriptions pour la 5ème volée du master en enseignement spécialisé.

Photo : les étudiants primés lors de cette cérémonie, de g. à d. Patrice Clivaz, directeur de la HEP-VS, Gentiana Panglaj pour le primaire, Kristel Salamin pour le mémoire, Dorothée Bender, qui par une procédure de Validation des acquis d’expérience (VDA) a obtenu son Bachelor, Stefan Bumann pour le secondaire et Jean-Phlilippe Lonfat, chef du service de l’enseignement.

Galerie d'images : Cérémonie de remise des diplômes 2017

Journée pratique EDD 2017 à la HEP-VS
Apprendre de et avec son environnement.

St-Maurice (pac-psu) septembre 2017 : Co-organisée par la HEP-Valais, éducation21, Réseau d'écoles21 et la CIIP, la journée pratique EDD 2017 a eu lieu à la HEP Valais à St-Maurice, le 27 septembre dernier. Peter Summermatter et Samuel Fierz ont accueilli plus de 80 enseignants de toute la Romandie.

thumb journee EDDLes participants au Congrès ont exploré les façons de sortir dans son environnement avec une classe. Les ateliers, dont la moitié se sont déroulés à l'extérieur, ont permis de travailler sur le terrain en Arts Visuels, en Histoire, en Géographie, en Sciences ou encore en Education nutritionnelle, du cycle 1 au cycle 3. La conférence plénière a mis l'accent sur les apports et limites d'un travail dans l'environnement à divers niveaux. La journée a rencontré un franc succès et la HEP-Valais remercie toutes les personnes qui y ont contribué. Les documents présentés durant cette journée sont à télécharger sur le site d'education21 http://www.education21.ch/fr.

Technique et société
La HEP-VS au contact des start ups

Sierre (pac) septembre 2017 : La HEP-VS a une responsabilité évidente dans les belles graines d’ingénieurs-res qu’elle peut déposer dans les esprits et les cœurs des jeunes qui lui sont confiés. Sous le thème de technique et société, les étudiants de la HEP-VS vont depuis plusieurs années à la rencontre du monde de l’entreprise et de l’innovation technique.

IMG 2958_1L’engagement de l’enseignant est déterminant dans le développement du potentiel d’innovation dont a besoin notre économie helvétique pour  rester placée au niveau industriel et technique face à une concurrence qui a également compris le rôle de « pépinière » que joue l’école.  Ouvrant cette traditionnelle semaine spéciale au Technopôle de Sierre « technique et société », le directeur Patrice Clivaz rappela que la nouvelle répartition au sein du Conseil d’Etat valaisan promeut indirectement un lien plus fort entre la formation et l’économie. Le Valais a besoin de nouvelles générations d’ingénieurs filles et garçons qui développent de la valeur ajoutée scientifique et les hautes potentialités de adolescents en la matière sont à stimuler au maximum. Cela présuppose que les enseignants soient sensibilisés fortement à ces réalités.

Eprouver le quotidien des entreprises
Durant une semaine, les étudiantes et étudiants de deuxième année du bachelor pour l’école primaire éprouvent par toute une série de contacts et d’exercices pratiques, à partir de cette zone centrale du Technopôle à Sierre, la réalité du monde de l’innovation et de l’entreprise. Accompagnés par les deux professeurs Silvia Müller et Mathias Oggier, le public majoritairement féminin de la HEP-VS partage le quotidien de la haute technologie et des dures lois du marché, afin de disposer encore plus d’une large base de connaissances et d’expérience qu’ils pourront transmettre dans les classes.

Photo : Catherine Tobola, cheffe de filière, Mathias Oggier et Silva Müller, professeurs et Patrice Clivaz, directeur de la HEP-VS en compagnie de quelques étudiants de la semaine Technique et société au Technôpole de Sierre.

Semaine de formation pour connaître les Alpes
Le patrimoine mondial de l’UNESCO Jungfrau-Aletsch comme salle de classe.

Riederalp (pac) septembre 2017 : Du 4 au 8 septembre 2017, la Haute Ecole Pédagogique du Valais a emmené un groupe d’étudiants au Centre Pro Natura Aletsch pour une semaine bilingue de formation. Grâce à un contact direct avec les réalités, ces futurs enseignants ont mieux compris cet espace alpin et les changements en cours et ont pu par exemple éprouver de visu les résultats des changements climatiques avec l’énorme éboulement en cours dans la région de Moosfluh Altesch.

aletschLe paysage du patrimoine mondial de l’UNESCO Jungfrau-Aletsch est en évolution constante: les glaciers fondent, les forêts s’étendent, des versants se mettent à glisser, le tourisme et l’agriculture se renouvellent. En lien avec le centre de gestion de l’UNESCO à Naters, la HEP-Valais a mis sur pied un cours à option pour offrir à ses étudiants la possibilité de mieux connaître cette région. Pour la plupart des étudiants, découvrir ces aroles tortueux âgés de 800 ans pour les plus vénérables et vire l’’actualité avec le glissement des 2 Mio. de m3 de roche sur le versant de Moosfluh fut un des paroxysmes de la semaine.

Biodiversité et canons à neige
Les aspects socio-économiques ont aussi été explorés de la région de Riederalp, et notamment le tourisme, ont été particulièrement étudiés, avec des éléments comme la biodiversité, les avantages et inconvénients des canons à neige, la protection de la forêt d’Alesch, ceci dans la perspective d’une transposition didactique. La semaine fut placée pour la quatrième année consécutive sous la responsabilité des deux professeurs de la HEP Andrea Boltshauer et Samuel Fierz.

Dies academicus 2017
Une rentrée historique pour la HEP-VS

St-Maurice  (pac) – Septembre 2017 : Depuis mi-août les formations du secondaire occupent déjà  la HEP-VS. En septembre débutent les formations du primaire avec un effectif record, demandé par le Département qui veut progressivement augmenter les effectifs et anticiper les besoins en nouveaux enseignants.  Le Conseil d’Etat vient de plus d’accepter le projet de modification de loi sur la HEP-VS qui sera soumis sous peu au Parlement. Dans ce climat stimulé par l’accréditation institutionnelle, la nouvelle formule à l’essai sur un jour avec 2 conférences à la clé a plu, même si quelques correctifs pourront être apportés dans le futur. Le chef du service de l’enseignement, Jean-Philippe Lonfat, a apporté un message apprécié qui souligne la confiance retrouvée après quelques turbulences. Réjoui par la nouvelle de l’acceptation par le Conseil d’Etat de la modification du projet de loi concernant la HEP-VS, le directeur Patrice Clivaz a vivement souligné  l’importance d’un engagement fort de l’entier du personnel dans le cadre de la défense du projet de loi au Parlement, car ce dernier est la porte d’entrée indispensable pour la modernisation et l’accréditation nationale de la HEP-VS.

IMG 2931Habituellement la HEP-VS marquait sa rentrée sous la forme de deux séances linguistiquement séparées tenues sur les deux sites de Brigue et de St-Maurice. Dans l’optique de resserrer les liens et la vision commune entre tout le personnel, cette journée de travail pédagogique commune et unique a débuté par les deux messages, l’un de la Direction et l’autre du Service, pour ensuite se prolonger avec deux conférences-séminaires, l’une en français avec un professeur parisien, l’autre en allemand avec un professeur autrichien.

Les hautes écoles ont aussi une structure hiérarchique
Le message de Jean-Philippe Lonfat a été limpide. Le pouvoir politique, qui porte financièrement la HEP-VS, veut garder une place importante dans la conduite de la HEP-VS. Par le biais du mandat de prestations, il peut agir selon les critères exigés par l’accréditation. En voulant garder comme aujourd’hui une structure de direction forte et simple, en lien direct avec lui, le Département veut éviter qu’une multiplication de commissions et des étages décisionnels ne dilue et alourdisse la gouvernance. La population du Valais n’atteindra jamais celle d’autres cantons beaucoup plus grands qui se dont dotés en proportion de structures plus lourdes et complexes, que l’accréditation n’exige pas du tout. Le chef de service a constaté qu’avec les propositions soumises au Parlement, la modification de la loi sur la HEP-VS renforce et formalise les pratiques déjà éprouvées de consultation interne des personnels et introduit l’élément capital indispensable de la personnalité juridique, ce qui la rend conforme aux exigences de la Loi fédérale LEHE. Jean-Philippe Lonfat s’est réjoui de l’excellente collaboration que le Département a présentement avec la seule haute école totalement valaisanne et a apporté un message d’appui apprécié.

Se faire les ambassadeurs auprès du monde politique
La HEP-VS réunie, c’est environ 150 personnes réparties en différentes catégories, de l’animation  pédagogique aux nombreux stagiaires MPC et aux professeurs. Ce personnel a été consulté dans le cadre de la préparation des modifications législatives et a formulé bon nombre de propositions. Plus de 20 d’entre elles ont ainsi pu être intégrées dans le projet de modification. Dans sa présentation, le directeur Patrice Clivaz a signifié toute la gratitude de la Direction vis-à-vis du personnel en espérant que ce dernier puisse se faire l’ambassadeur du projet afin que le monde politique puisse l’accepter le plus rapidement possible. Parmi les nouveautés de l’année, hormis la mise à disposition d’une extension des locaux à St-Maurice dans le bâtiment des Tuileries, le directeur cita l’ouverture imminente des inscriptions pour la 5ème volée du master en enseignement spécialisé. Au niveau des discussions nationales, Patrice Clivaz rappela l’opposition ferme de la HEP-VS par rapport aux velléités de rallonger la formation des enseignants du primaire, la formation de niveau bachelor ayant largement fait ses preuves durant les 15 dernières années.

Les différents types d’éthique
Dans sa conférence, le professeur parisien Jean-Pierre Obin, inspecteur de l’éducation nationale et conseiller de différents ministères, traita du problème de l’éthique en démontrant combien dans le métier d’enseignant, les choix à porter étaient guidés par la définition et le partage de valeurs de base. Son analyse du système français, avec une formation des enseignants en université générant un éloignement par rapport avec le terrain, fut une plaisante confirmation des choix portés par le Valais et quasi par la totalité de la Suisse d’une formation de généraliste de  niveau bachelor en HEP pour l’enseignement primaire.

Double compétence à géométrie variable
Un des postulats essentiels de la HEP-VS est celui de garantir autant que faire se peut une double compétence rassemblant à la fois un haut niveau de connaissances théoriques et une expérience pratique de l’enseignement sur le terrain. Pour traiter de ce thème la HEP-VS a invité le professeur autrichien Johaness Mayr qui effectue une étude sur ces questions. Le personnel de la HEP-VS participant à cette étude internationale, une première série de constats sur la question ont été présentés, démontrant qu’il n’y avait somme tout pas trop de différences entre Brig et St-Maurice. Il est à souligner que la HEP-VS est certainement la seule institution majoritairement francophone qui joue totalement le jeu du bilinguisme avec de larges parties de son dies academicus en allemand, signe de la compétence de son personnel dans les deux langues.

Photo : derrière de g. à d. Marcel Blumenthal, Jean-Pierre Obin, Michel Beytrison, Ruben Kulcsar, Patrice Clivaz, devant de g.à d. Fabio Di Giacomo, Jean-Philippe Lonfat, Peter Summermatter, Johannes Mayr. 

Lehrplan 21
La HEP-VS s’implique dans l’introduction du plan d‘études

Brig (pac) août 2017 : Le Département a décidé d’avancer au plus vite avec l’introduction du Plan d’études 21 pour la partie germanophone du canton. Dans le cadre d’un séminaire co-organisé par la HEP-VS, les cadres des écoles du Haut-Valais ont planché sur les modalités d’introduction du plan d’étude.

IMG 2744Marcel Blumenthal, Adjoint au Service de l’enseignement, apporta les décisions d’introduction rapide du Lehrplan 21. Le public, composé de membres des directions d’école, de l’animation pédagogique et de professeurs de la HEP-VS put, dans les différents groupes de travail, évaluer l’état du travail à fournir pour réussir l’implantation du nouveau plan d’études. La conférence du professeur allemand Andreas  Helmke ouvrit la conférence.

Photo : de g. a d. Philippe Mathieu, Peter Summermatter, Marcel Blumenthal et  Andreas Helmke.

4ème Sommerschool de l’AIPU à la HEP-VS
Le développement professionnel au travers de l’analyse de vidéos

St-Maurice (pac) août 2017 : Une trentaine d’enseignant-e-s des hautes écoles de Suisse romande ont participé à la 4ème Sommerschool de l’AIPU à la HEP-VS organisée en collaboration avec le Centre de Didactique Universitaire l’Université de Fribourg. Durant deux jours, ces professionnels de l’enseignement supérieur se sont penchés sur l’emploi de la vidéo dans leurs cours.

sommerschoolL’utilisation de la vidéo dans l’analyse de l’activité est une pratique répandue dans beaucoup de professions. Elle permet d’obtenir un retour relativement objectif de la situation vécue et d’en approfondir la réflexion afin de déterminer les éléments marquants positifs et ceux pouvant être améliorés. Elle soutient le développement professionnel dans nos formations tertiaires et permet d’améliorer la pratique chez les professionnels.

Durant ces deux jours, Luc Ria de l’Ecole normale supérieure de Lyon, titulaire de la Chaire UNESCO « Former les enseignants au XXIe siècle » a pu montrer ses travaux et a permis aux participants de tester plusieurs outils proposés. Yann Vuillet, professeur à la HEP-VS, a présenté une transposition des travaux qu’il a réalisés à la HEP-VS. Dans son mot de bienvenue, le directeur de la HEP-VS, Patrice Clivaz, s’est félicité que la HEP-VS avec ses ateliers vidéo fasse une large place à l’utilisation bien calibrée de tels moyens.

Photo : Marie Lambet, Centre de Didactique Universitaire UNIFR  et Luc Ria, ENS Lyon.

Médiation pédagogique
La HEP-VS accompagne scientifiquement la formation

St-Maurice (pac) août 2017 : La HEP-VS a reçu le mandat de suivre scientifiquement l’introduction et l’accompagnement de la médiation scolaire, avec en particulier sa nouvelle déclinaison pour le primaire.

IMG 2458Depuis plusieurs années, la HEP-VS accueille dans ses locaux de Brigue et de St-Maurice la formation des médiateurs scolaires, placée historiquement sous l’autorité du Service cantonal de la jeunesse. Si les médiateurs sont bien connus depuis longtemps au Cycle d’orientation et au Secondaire II, la situation est différente au primaire qui vient de voir l’autorité politique décider d’étendre ce service dans ce degré. La HEP-VS est chargée d’accompagner scientifiquement l’introduction et le développement de cette extension. Les contours de cette mission ont été discutés avec la Direction de la HEP-VS lors d’une visite sur place des mandants emmenés par Romaine Schnyder, adjointe de direction au Service cantonal de la jeunesse et Vincent Ebenegger, chargé de ces questions auprès du Service de l’enseignement.

Photo : derrière de g. à d. Vincent Ebenegger, Therese Zenhäusern, Christophe Boisset, Sylvie Nicole-Dirac, Nadia Schöpfer, devant de g. à d. Patrice Clivaz, Romaine Schnyder, Fabio Di Giacomo.